Aides financières
Quels dispositifs, quelles aides ?

Aides financières en 2022 : l'évolution de deux dispositifs

MaPrimeRénov de l'ANAH au 01 janvier 2022

  • Ancienneté du logement : plus de 15 ans (et non plus 2 ans. Exception faite lorsqu'il s'agit du remplacement d'une chaudière au fioul et de la dépose de la cuve)
  • Condition d'occupation d'une résidence principale : 8 mois par an minimum (et non plus 6 mois par an). 
  • L'occupation du logement doit être effective dans un délai d'un an après la réalisation des travaux (et non plus 6 mois). Cas de figures : un propriétaire occupant qui vient d'acquérir un nouveau logement et/ou l'aménagement d'un nouveau locataire. 
  • L'obtention d'une avance est à présent exclusive aux particuliers (les mandataires ne peuvent plus le faire).
  • Pour les propriétaires bailleurs, les modalités de rembourser la prime perçue en cas de rupture de l'engagement de location sur une période de 5 ans sont définies de la façon suivante : 1ère année : 100%, 2ème année : 80%, 3ème année : 60%, 4ème année : 40%et 5ème année : 20%
  •  Le montant forfaitaire de la prime pour un foyer fermé / un insert est augmenté : foyers très modestes 2 500 € (au lieu de 2 000 €), foyers modestes 1 500 € (au lieu de 1 200 €) et foyers intermédiaires 800 € (au lieu de 600 €).

Ecochèque Logement de la Région Occitanie au 15 décembre 2021
Montant identique : 1 500 €

  • Foyers éligibles : foyers qualifiés de « très modestes » et « modestes » selon les critères de l'ANAH exprimés en nombre de personnes (et non plus en nombre de part fiscale).
  • Les travaux doivent permettent un gain énergétique d'au moins 40 % (et non plus 25%)
  • L'obtention de la prime est conditionnelle à l'offre Rénov'Occitanie complète (étape 1 : audit énergétique 90 € et étape 2 : assistance à maitrise d'ouvrage 480 €)
  • Les propriétaires bailleurs ne sont plus éligibles ainsi que les copropriétaires pour des travaux sur parties communes